Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Une !

par Drôles de Bêtes 13 Mars 2014, 11:03 Communication

Les Drôles de Bêtes ont fait la Une du Courrier.

Un trés bel article signé Gilles Baclet.

La Une !

Le tour du monde pas si bête de Lucie et Romain

Sac au dos, d'un même pas, Lucie Nicolas et Romain Hnatyszyn vont partager un tour du monde avec leur projet « Drôles de bêtes ». Tous deux sont de cette jeunesse qui forme les voyages. Lui, Romain est âgé de 25 ans. Il est né à Saint-Quentin, est passionné de sport, passe son enfance dans l'Aisne, est acheteur industriel diplômé d'un master en marketing avec spécialité chef de produit à l'école de commerce ISEG Lille. Il souhaite donner au projet un aspect humanitaire. Elle, Lucie, est âgée de 25 ans. Elle est née à Hirson, est photographe professionnelle diplômée. En octobre 2011, sponsorisée par Nikon et Manfrotto, elle part solo girl en Tanzanie, dans une réserve, réaliser un safari photo et ainsi capturer les expressions favorites de la faune locale. Le projet « Drôles de bêtes » est alors sur orbite. Avec brio, sur place, elle tire le portraits des animaux sauvages. Les fruits visuels de cette quête de beauté ont fait l'objet d'une expo à Paris, à la Maison des photographes. Deux ans plus tard, cet enivrant parfum d'aventure lui chatouille encore et toujours les narines. Et le projet « Drôles de bêtes », bien développé, a germé et gagné en épaisseur et en profondeur sous la forme d'un tour du monde, partagé, cette fois, en duo. C'est bien connu, l'amour donne des ailes. Le départ de ce tour du monde, fort symboliquement, est prévu le jour de la fête nationale du 14 juillet.

Faune sauvage

"Découverte et aventure sont les deux mots qui résument ce projet comme j'espère le vivre. Vivre des situations, et les sensations qui vont avec extraordinaires et à la fois totalement naturelles. Se rappeler qu'on est petit, voir minuscule face à la nature et sa puissance.En tant que photographe, mes attentes sont énormes. J'espère avoir les même conditions que pour l'expédition tanzanienne, qui étaient absolument parfaites. Ma plus grande attente est sans aucun doute la rencontre du tigre. J'espère avoir la chance (parce qu'il en faut vraiment) de réaliser son portrait. Pour le reste, je suis en admiration devant la moindre "bébête" qui passe. Nous devrions voir les guépards, tortues géantes, requins blancs, baleines, koalas, tatous, tapirs, gibbons, de "près", notamment grace à notre partenaire Cerza. S'il fallait choisir un pays, ce serait l'Indonésie, qui était à la base l'étape suivante du safari en Tanzanie. Mais nous avons vu large, une destination ne suffisait pas, on en a sélectionné 24. Aujourd'hui, il m'est impossible d'en retirer ne serait ce qu'une seule du voyage.", commente Lucie, la curiosité gourmande.

Défi

Sur la mappemonde sphérique, ces deux amis des aninaux déclarés touchent du doigt les pays qu'ils vont traverser le temps de leur tour du monde afin de capturer en image, via l'oeil sensible de l'appareil photo, les espèces les plus fantastiques qui peuplent ces contrées lontaines. Pour eux, ce tour du monde est un rêve éveillé. "Pour moi, le tour du monde, c'est une initiation à de nouvelles cultures aux antipodes de notre culture occidentale. C'est aussi des rencontres avec les populations locales, la découverte de leur mode de vie, de leur gastronomie. C'est bien entendu aussi la recherche de nature et de grands espaces peuplés d'une faune rare et variée. J'attend avec impatience le safari pour rencontrer les lions mais aussi les suricates.Il est difficile de faire un choix sur les pays que je préfère mais la nouvelle Zélande, l'Indonésie et le Costa Rica sont des pays qu'il me tarde de découvrir.", informe Romain, bien conscient que ce voyage dans les grands espaces correspond aussi à un voyage intérieur, comme un défi lancé à soi-même. Tous deux lancent un appel aux généreux donateurs, particuliers, collectivités ou bien encore entreprises, pour les aider matériellement ou fiancièrement à boucler leur tour du monde. Sur le blog qu'ils ont créé, ils expliquent par le menu détail, toutes les modalités du voyage ainsi que les possibilités pour les aider. Un clic et hop! Sur le blog, une hrologe électronique égrène les secondes avant le top départ. Pluriels, les objectifs sont aussi de partager avec les internautes, au jour le jour, ce tour du monde, rencontre avec les populations autochtones et les animaux. Faire en sorte aussi que ce voyage soit le point de départ à l'édition d'un livre ludique et éducatif sur la protection des animaux, des epsèces menacées. Dans le cadre des rythmes scolaires, en partenariat avec l'Apthar, Lucie viendra dans l'enceinte des classes évoquer son tour du monde, ses découvertes, ses émotions, ses galères, ses instants de grâce. En 300 jours, quatre continents seront visités, 30 pays traversés et 50 00 kilomètres parcourus. Etape par étape, via Internet, il sera possible de partager un bout de voyage avec ces deux globes-trotters, en consultant leur carnet de voyage.

http://www.drolesdebetes.com

https://www.facebook.com/drolesdebetes

http://droles-de-betes.over-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page